Jean-François FOURCADIER
F4DAY

Montpellier  (France)

projets radioamateurs

écrivez moi !  
© 2000-2004- J.F. Fourcadier
page d'accueil
haut débit télévision antennes hyperfréquences relais divers

Vous avez dit FHD22 ?

 

Non, FHD22 n'est pas l'indicatif d'une station officielle nouvelle, dispensant trois fois par semaine des cours de lecture au son en mode PSK31 !

Plus sérieusement, l'effervescence dont est l'objet le monde des télécommunications avec le développement des applications mobiles, haut débit, et de proximité a conduit au niveau mondial les Autorités de Réglementation a remodeler les utilisations du spectre aux alentours de 2 GHz. La France est évidemment touchée par le phénomène. Sur le plan pratique, la bande 2,1 - 2,3 GHz qui était très largement utilisée par des petits faisceaux hertziens courte distance doit être libérée avant la fin de l'année 2001. De ce fait, des centaines, voire des milliers d'équipements, sont mis au rebut. Parmi ces équipements, le plus répandu est le faisceau hertzien FHD22, fabriqué par Thomson ou par SAT dans les années 1970-1980. Il est piloté quartz, modulé en amplitude (un interrupteur dans l'antenne !), sa puissance d'émission est de 50 mW, la FI réception est à 119 MHz. Compte tenu de son type de modulation et de sa puissance d'émission réduite, il n'est pas facilement réutilisable en l'état pour un usage amateur. Cependant, il se prête bien comme on va le voir à la confection de petits accessoires bien utiles pour le radioamateur intéressé par les réalisations en 2,3 GHz.


Une visite chez le ferrailleur local vous permettra peut-être de mettre la main sur un de ces équipements.

 

fhd22.jpg (199351 octets)

le faisceau hertzien FHD22

 

Les éléments à récupérer:

 

- le filtre duplexeur, en laiton argenté, à lignes interdigitées

duplex_i.jpg (9159 octets)

(cliquez pour agrandir)

- l'isolateur 2 GHz et le coupleur directif 22 dB réalisé en microstrip

isol_i.jpg (9901 octets)

 

- l'oscillateur-quadrupleur et le sextupleur
L'oscillateur-quadrupleur, part d'un quartz d'environ 95 MHz, multiplie cette fréquence par quatre et délivre environ 600 mW à 380 MHz. Il est alimenté en 12 V continu. Le sextupleur fonctionne avec deux étages équipés de diodes varactors. Il délivre entre 50 et 100 mW à 2,2 GHz. 

osc_i.jpg (2248 octets)                             sext_i.jpg (2165 octets)

 

- la diode mélangeuse et son sandwich microstrip

diode_i.jpg (1858 octets)

 

- les liaisons en coaxial semi-rigide UT141

 

Une fois ces quelques composants récupérés, vous pouvez ensuite faire preuve d'un rare savoir vivre en rendant au ferrailleur les 15 kilogrammes de tôles et débris divers qui vous restent dans les mains.

 

Réalisations:

Réalisation d'un filtre 2,3 GHz

Très simple: on scie le profilé rectangulaire à environ 25 mm de la fiche SMA, on prend soin d'éliminer toute trace de limaille, et on referme en soudant à l'étain une cloison en extrémité, à l'aide d'un chalumeau à gaz. Pour une régularité de transmission dans la bande, on règle impérativement avec un wobulateur. Le filtre a une bande passante d'environ 30 MHz et une perte d'insertion de moins de 1 dB (0,7 dB mesuré). Avec un profilé on peut construire deux filtres.

filt_i.jpg (9497 octets)

Voir quelques résultats de mesures effectuées sur le filtre ci-dessus.

Utilisation de l'oscillateur-quadrupleur et du sextupleur

Très simple: On Remplace le quartz de 95 MHz (environ) par un de 98 MHz, on réaligne les circuits accordés, on branche sur une alimentation 12 V, et on dispose d'une source de 98 x 24 = 2352 MHz, d'une puissance de quelques 70 à 80 mW. Le signal avec des raies à - 20 dB n'est pas très propre, mais on peut bien arranger les choses avec le filtre décrit précédemment.

 

Réalisation d'un ROS mètre 2,3 GHz

Très simple: on connecte la sortie dérivée du coupleur directif sur l'entrée du module de la diode mélangeuse. La sortie de cette diode est connectée sur un microampèremètre (moins de 100 µA). La puissance injectée doit être limitée à quelques centaines de mW.
On peut ainsi évaluer ou mesurer la puissance réfléchie et règler des antennes 2,3 GHz ......

ros_i.jpg (11309 octets)

 

Les schémas de la partie RF

L'oscillateur 90 MHz et le multiplicateur par 4: osc1.jpg (60 ko) et osc2.jpg (60 ko)
Le sextupleur: sext_s.jpg (60 ko)
Le mélangeur et le préamplificateur FI: mix1.jpg (60 ko) et mix2.jpg (60ko)

 

 

Bonne chance dans vos recherches et bonnes réalisations,

B5+ et 73 de Jean-François Fourcadier, F4DAY

retour à la page d'accueil du site

 

© 2000-2004  J.F. Fourcadier F4DAY